Menu
09.86.46.97.88

Du lundi au vendredi
De 9h à 12h et de 14h à 18h
Samedi sur rendez-vous

Demandez à être rappelé

Vous avez un projet et
souhaitez le réaliser?

Nous vous proposons un devis gratuit.

Demandez mon devis en ligne

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Conseils et infos > C.M.C HABITAT, votre contractant général à Cagnes Sur Mer, Nos Conseils et Informations pour Remplacer vos toilettes par un WC suspendu

C.M.C HABITAT, votre contractant général à Cagnes Sur Mer, Nos Conseils et Informations pour Remplacer vos toilettes par un WC suspendu

Le 16 novembre 2017

C.MC. HABITAT Votre bureau d'études architecturales à Cagnes sur Mer se penche sur les WC SUSPENDUS et vous en dit plus 

Quels sont les avantages des toilettes suspendues ?


La cuvette suspendue permet d’épurer le lieu, notamment grâce à l’absence de canalisations et de réservoir apparents. Mais le design est loin d’être son unique atout : le sol, libéré de tout obstacle, permet un nettoyage bien plus facile ! Un énorme avantage pour l’hygiène donc. Les toilettes suspendues sont également plus économiques que les anciennes cuvettes car leur système de chasse d’eau « double touche » permet d’économiser jusqu’à 65 % d’eau. Enfin, question maintenance, ce n’est pas beaucoup plus compliqué que dans les toilettes traditionnelles contrairement aux idées reçues : on accède au mécanisme de chasse d’eau par la plaque de déclenchement posée sur le mur.

Quelles questions se poser avant de faire rénover ses toilettes ? 

  • Le type d’évacuation
    L’évacuation est la principale problématique pour la pose du bâti-support, car de son positionnement vont découler des travaux plus ou moins lourds. Un WC suspendu requiert une évacuation au sol, le long du mur de support, ou encore une évacuation murale. * Si l’évacuation des anciennes toilettes est au sol mais loin du mur, les travaux seront les plus lourds car il faudra casser la dalle de sol et déplacer l’évacuation. Des coudes extraplats oblongs permettent quand même d’alléger les travaux.
  • L’environnement
    Autre question importante, celle du mur support des futures toilettes suspendues. Est-ce un porteur (pierre, moellon, brique, béton, etc.) ou une cloison ? Ce constat détermine le type de bâti-support qui sera employé pour accueillir votre future cuvette. Avec une construction massive, il est possible de fixer le bâti-support en applique. En cas de cloison légère, il faut impérativement opter pour un bâti-support autoportant qui concentrera les charges au niveau du sol. 
  • L’alimentation
    Une alimentation en eau froide pour la chasse est obligatoire. Elle devra être amenée à la hauteur du réservoir, soit au moyen d’un tube flexible soit par un raccord cuivre ou multicouche.

Comment poser le bâti-support ?

  • La pose standard
    Il n’est jamais utile de casser le mur ou la cloison en place pour poser un bâti-support. Ce dernier est posé devant puis dissimulé par un habillage (plaque de plâtre, panneau hydrofuge…). Le bâti-support standard est autoportant avec un encombrement de 112 cm de haut pour 12 cm de profondeur pour le réservoir (Duofix Sigma 12). Il s’utilise uniquement sur dalle béton. 

    Question design, le bâti-support peut être habillé au plus juste. Ceci va engendrer de facto une tablette au-dessus où l’on pourra poser des accessoires ou de la déco. Pour un effet design plus haut de gamme, Rodolphe Artero préconise une pose intégrée, sans tablette, avec un mur toute hauteur. On peut éventuellement créer des niches au-dessus pour utiliser l’espace perdu supérieur entre le mur d’origine et la cloison d’habillage du support (photo).

Peut-on gagner de la place avec un WC suspendu ?


Avec un bâti-support standard, vous rajoutez 12 cm d’épaisseur à votre mur d’origine et 2,6 cm de plaques de plâtre (ou plâtre + carrelage) : votre mur a « avancé » de 15 cm environ. À cela s’ajoutent 55 cm de profondeur de cuvette suspendue. L’encombrement total en pose standard est d’environ 70 cm, soit équivalent aux anciennes toilettes.

  • Pour économiser de la place en profondeur, Si la place fait défaut, il existe un bâti-support de profondeur réduite à 8 cm contre 12. Couplé à une cuvette « courte » (profondeur de 48 à 50 cm), on gagne donc une dizaine de centimètres par rapport à des toilettes classiques.
  • Pour économiser de la place en hauteur, Parfois, les toilettes sont surplombées par une fenêtre qui ne permet pas de glisser un bâti-support standard de 112 cm de haut. Dans ce cas, on emploie un bâti-support Omega (82 ou 98 cm de haut). En version applique ou autoportante, ce système permet également de placer la plaque de déclenchement de la chasse au-dessus du coffrage (photo). Cette solution est également bien pratique dans les combles où la place en hauteur fait défaut.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Conseils et infos